La respiration transpersonnelle : guérir par le souffle

respirer-souffle
I - L'origine de la pratique

La respiration transpersonnelle, aussi appelée respiration holotropique (terme déposé), est une méthode thérapeutique mise au point et popularisée par le psychiatre tchèque Stanislav Grof et son épouse Christina Grof.

Le processus rassemble trois éléments fondamentaux : l’hyperventilation, la musique et un travail autour du corps*.

II - Comment ça marche ?

Les participants atteignent un état modifié de conscience en hyperventilant (respiration profondes et rapides) tandis que la musique leur offre un “support d’ambiance” leur permettant d’explorer différentes dimensions de leur être.

Ces dimensions sont de deux ordres principaux :

  • l’expérience individuelle, incluant l’être dès son existence en tant qu’embryon, et non seulement depuis la naissance (expériences périnatales) ;
  • l’expérience transpersonnelle, incluant la lignée familiale (transgénérationnel), l’inconscient collectif et les expériences mystiques non conventionnelles.

Lors d’une séance de respiration transpersonnelle, les participants, dont l’état de conscience se modifie par l’effet conjoint du souffle et de la musique, vont généralement exprimer par leur corps (marmonnements, danses, cris, sensations de froid ou de chaud, éclats de rire, positions fœtales, postures de yoga, etc) un ensemble d’états témoignant selon toute vraisemblance du processus guérisseur en cours.

expression-cri

Les témoignages de centaines de personnes à travers le monde rapportent peu ou prou les mêmes choses à la suite des séances : sentiment de paix intérieure, mieux-être, meilleure capacité à accepter le passé, à surmonter les épreuves de la vie, reconnexion à soi, aux autres et notamment à sa famille, regain d’entrain, diminution de la dépression, etc.

Ces retours, nombreux et très positifs, ainsi que notre expérience dans le domaine, nous ont décidé à rédiger cet article afin de faire découvrir à tout un chacun cette technique.

III - Participer à une séance : choisir les bons praticiens

Il arrive parfois que le ou les praticiens responsable(s) de la séance participent au processus lorsque cela leur semble indiqué. Il s’agit alors d’un accompagnement visant à permettre à la personne de mieux explorer ce qu’elle traverse.

Les séances de respiration transpersonnelle doivent débuter et s’achever dans un cadre sécurisé et comporter un temps permettant un retour à la normal de la conscience.

Une vigilance cependant, et qui tombe sous le sens, il existe une contre-indication à cette pratique pour les personnes dont l’état de santé risquerait d’être aggravé par une hyperventilation.

Par ailleurs, il est primordial, comme pour tout processus de soin, de se sentir en confiance auprès des thérapeutes. En effet, la plupart des thérapies mettant en lumière les vulnérabilités de l’être pour que ce dernier puisse se les approprier, il convient de se sentir en sécurité (et particulièrement non jugé) pour opérer le relâchement intérieur nécessaire pour aller à la rencontre de soi-même. Une séance de respiration transpersonnelle dans un cadre où l’on ne se sent pas en sécurité, accueilli et où plus généralement on ne se sent pas à sa place, n’aura que des effets mineurs, sinon possiblement négatifs.

Il existe différentes modalités de séance. Certains praticiens proposent une séance courte et individuelle, d’autres une journée en groupe, sinon deux, plus rarement une semaine entière.

Les prix varient, bien se renseigner au préalable. Ce type de soins n’est pas remboursé par les mutuelles de santé et n’est pas reconnue par la médecine conventionnelle (“thérapies alternatives”).

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, voici une liste d’ouvrages qui pourraient vous intéresser.

* On retrouve ces éléments dans les rituels de type chamanique et certaines traditions mystiques anciennes comme le soufisme.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. mai 3, 2020

    […] (technique d’hyperventilation développée et popularisée par le Dr Stanislav Grof – voire notre article complet. Attention cette technique n’est pas adaptée pour tout le monde, se renseigner au […]

  2. juin 5, 2020

    […] le cas de la méditation, de la respiration transpersonnelle, de l’art-thérapie, de la communication profonde accompagnée et de bien […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.